Les Camions Citroën

le forum des passionnés d'utilitaires CITROEN
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  





Partagez | 
 

 "gonflage" du moteur des U23 essence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pierrot
chevrons chromés
avatar

Inscription : 17/09/2008

MessageSujet: "gonflage" du moteur des U23 essence   Sam 25 Juin 2011 - 17:14

Bonjour à tous,

Au risque de me faire insulter par de nombreux « U23istes », je propose comme sujet, l’augmentation de la puissance du U23 essence. En effet, mes quelques modestes centaines de km au volant de mon U23 m’ont fait ressentir quelques frayeurs sur des routes vallonnées où des automobilistes n’avaient pas imaginé qu’un camion d’une allure « moderne » de loin (cabine Levallois) pouvait rouler aussi lentement dans les côtes. Il me semble que chercher à gagner quelques chevaux pour tirer la 3ème un peu plus loin, et reprendre plus facilement la 4ème, est de nature à améliorer la sécurité de tous et la pérennité de nos camions. Il ne s’agit pas de préparer un moteur de 110ch comme celui de Regembeau…Je propose donc 3 solutions réversibles, et dans l’esprit de ce qu’on faisait dans les années 60 chez Citroën. Quelqu’un a-t-il un avis constructif ou destructif sur une des ces trois solutions ?

Solution 1 : moteur de traction 11D en montage inversé (MI) : 62 ch
A partir de 1956, le moteur du U23 de type « 11D MI (montage inversé)» a un taux de compression de 6,2 donnant 50 ch, alors que le même moteur monté sur la traction puis sur l’ID Normale (diffusée à moins de 100 exemplaires semble t-il, avec le moteur 11D, culasse fonte) développe 62 ch avec un taux de compression de 6,5. Les réglages de l’arbre à came sont identiques. On pourrait donc obtenir l’équivalent du moteur de traction, mais en montage inversé, avec :
- Bas moteur d’origine U23
- rabotage de 1mm de la culasse en fonte U23 ou culasse Traction 11D pour passer à un taux de 6,5
- allumage : les avances statiques sont les mêmes, les courbes d’avance dynamique sont aussi les mêmes, sauf que celle du U23 plafonne à 12° allumeur à 1650 t/min allumeur alors que celle de la traction continue avec la même pente jusqu’à 14,5° à 2000 t/min. En revanche la traction bénéficie d’une avance à dépression. Il faudrait donc au moins tordre les butées de l’allumeur du U23 pour que l’avance monte jusqu’à 14,5°, et si possible mettre un allumeur de traction avec la dépression, en faisant un petit trou dans le collecteur.
- carburateur : mettre le carburateur de traction 11D


Solution 2 : Moteur de type ID 19 à culasse aluminium : 66 ch

Ce moteur reprend le bas du 11D et la culasse aluminium à chambres hémisphériques de la DS : le carburateur est donc à droite, à l’opposé de l’échappement. Il développe 66ch pour un taux de compression de 7,5, des réglages de l’arbre à came identiques au 11D. Dans l’excellent « U23 de mon père », il est dit que le moteur de l’ID (en montage inversé quand même) a équipé les U 23 à partir de 1965. Est-ce vrai ? Je n’en ai jamais vu. Peut être est-ce dû à une confusion avec le moteur 11D qui a équipé les éphémères « ID Normales ». Si c’est vrai, ce moteur est donc autorisé et connu pour les U23. Si c’est une erreur, on pourrait en faire un à partir du bas moteur d’origine 11D-U23, et d’une culasse aluminium d’ID 19. Le principal problème serait l’adaptation de la sortie de l’échappement et la commande du carburateur qui se retrouverait à droite. On réaliserait ce moteur avec :

- bas moteur d’origine U23
- culasse d’ID 19 ou DS 19
- allumeur : l’avance initiale doit être de 10° au lieu des 12° du moteur U23, correspondant à l’encoche du volant. Il faudrait donc donner 2° de moins à l’avance initiale. Quant-à l’avance dynamique, elle est quasiment la même que celle d’une traction 11D, avec un départ à 400 t/min (350 pour 11D et U23) et une avance maximum de 14,5° à 1950 t/min (2000 pour 11D). Le moteur de l’ID 19 nécessitant une avance à dépression, il faudrait donc mettre l’allumeur de l’ID19 ou de la traction 11D.
- carburateur : a priori, il faut garder le carburateur de l’ID 19 sur sa culasse.


Solution 3 : Moteur de type H 78 d’après 1968

Ce moteur est semblable au précédent de l’ID 19 mais comporte des réglages différents d’arbre à came et de distribution. Le type H a eu d’abord le même moteur que le U23 (11D) jusqu’en 1963, puis un bas moteur 11D avec une culasse aluminium et un alésage réduit à 72 au lieu de 78 (c’était le « H72 ») jusqu’en 1968. Ce moteur ne convient pas, faute de puissance et de couple. Le type H78 d’après 1968 a bénéficié du moteur qui nous intéresse, une base 11D avec un arbre à came aux réglages différents, une culasse aluminium, un taux de compression de 7,5 et une puissance de 58ch.

Dans cette solution, il s’agit de remplacer l’ensemble du moteur du U23 par celui du type H78 d’après 1968. C’est la plus lourde, et celle qui donne le moins de puissance.

Merci à ceux qui auraient une idée sur ces solutions de bien vouloir en faire part, et que les intégristes de la restauration des U23 ne s’en offusquent pas trop. C’est pour le bien de tous, et réversible.
Revenir en haut Aller en bas
LION PEUGEOT
chevrons de bronze
avatar

Inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: "gonflage" du moteur des U23 essence   Sam 25 Juin 2011 - 23:08

Bonsoir,

N'ayant pas les connaissances en mécanique necessaires pour une réponse "autorisé", je m'abstiendrai, par contre, je propose également d'étudier une action sur les rapports de boite de vitesse, car je constate sur mon U 23 cabine avancée de 1965 que en 3ème on atteind un régime moteur élevé surement proche du régime maxi, donc avec une 3 ème plus longue on pourrait gagner quelques km/h en fin de 3ème et avoir ensuite un peu plus de facilité à passer en 4ème et à la conserver. ??????? pirat

Olivier.
Revenir en haut Aller en bas
Pierrot
chevrons chromés
avatar

Inscription : 17/09/2008

MessageSujet: Re: "gonflage" du moteur des U23 essence   Dim 26 Juin 2011 - 8:45

Tu as bien raison de constater ce trou affreux entre la 3ème et la 4ème^: la 4ème est en prise (rapport 1) et la 3ème a un rapport de 1/2 !!!
Tout le monde s'en plaint, mais Citroën ne fait rien pour réagir depuis 1935. Je n'ose pas imaginer le prix de fabrication de nouveaux pignons de 3ème pour quelques amateurs de U23. Il faudra ensuite démonter et remonter la boite, ce qui n'est pas à la portée detous.

Ce que je propose permettrait d'emener la 3ème plus haut en régime, pour reprendre plus facilement la 4ème et combler partiellement ce trou. Néanmoins, j'attends les avis écliarés, car certains ont peut être déjà essayé de telles solutions sans succès significatif.

Je pense aussi que toute solution qui augmente le taux de compression, dans la limite de conception du moteur (7,5 pour les DS qui avaient le même bas moteur), tire un meilleur rendement de notre essence acteulle, bien chère mais plus performante que les anciennes essences poids lourds et ordinaires qui ne se satisfaisaient pas de taux élevés. On devrait donc baisser la consommation, à pissance demandée équivalente.

Pierrot
Revenir en haut Aller en bas
tisouit
chevrons en alu


Inscription : 19/09/2010

MessageSujet: Re: "gonflage" du moteur des U23 essence   Mar 28 Juin 2011 - 0:43

Et bien j'ai le même souci avec mon N350 ...
Revenir en haut Aller en bas
broutard
chevrons de platine
avatar

Inscription : 16/02/2006

MessageSujet: Re: "gonflage" du moteur des U23 essence   Mar 28 Juin 2011 - 7:56

salut!

je pense évidemment que la première des choses, c'est d'avoir un moteur nickel!

assurez-vous d'avoir la compression nécessaire, et des réglages parfaits. en suite éventuellement, en modifiant les réglages carbu, ou en mettant un autre carbu non limité.

rétro-méca explique très bien, ici http://www.retro-meca.com/technique/prepamoteur/prepa.htm, comment apporter des améliorations sensibles à un vieux moteur sans le rendre trop fragile, étape par étape (simple réfection, + changement carbu, + équilibrage etc etc)

a+*

_________________
Motobécane AV79 '60
AZ SieA '64
Derruppé DB4 '64
23/50DI SieA '69
Adria 305SB '72
GS1220 Club '73
GS Club Break C-Matic '76
604 STi Automatique '82
Revenir en haut Aller en bas
http://www.boutique.citroeco.fr
mickael 23
chevrons de bronze


Inscription : 23/01/2010

MessageSujet: "gonflage"du moteur des u23 essence   Mar 28 Juin 2011 - 10:21

bonjour à tous
Suite a des problèmes de carburation j'ai changé le carbu de mon 23 par 32 de jeep avec une pompe de reprise.Je gagne en acceleration et en reprise(mais pas en consomation!!)il est vrai que le trou entre la 3et 4 est important surtout lorsque qu'il attaque une montée mais on s'habitue à rétrograder.
Sur la dernire expo ,j'ai rencontré une personne qui vends un moteur et boite de 23 essence complet pour 300 E dans le 77.Il doit m'envoyé une photo.Si un interessé je fait parvenir le message
bonne journée à tous Mickael 23

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "gonflage" du moteur des U23 essence   

Revenir en haut Aller en bas
 
"gonflage" du moteur des U23 essence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Moto2] Motobi (ex TSR)
» Gonflage moteur 1600
» gonflage moteur flandria 5cv
» Matériel de mise au point et de préparation moteur
» Projet prépa moteur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Camions Citroën :: Forum Général des Utilitaires Citroën :: Le Forum des Utilitaires CITROEN-
Sauter vers: