Les Camions Citroën

le forum des passionnés d'utilitaires CITROEN
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [ADRIEN] Présentation de "Marcel", un 23-50 Di Série A

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
jeannot
chevrons d'argent
avatar

Inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: [ADRIEN] Présentation de "Marcel", un 23-50 Di Série A   Lun 11 Mai 2009 - 12:44

Bonjour, gros soucis avec mon ordi. J'ai commencé à scanner, puis le bouzin me dit mémoire pleine et vous avez perdu le pilote. Déjà qu'on était en froid tout les deux, celà ne vas pas s'arranger. Il me reste à l'emporté chez le réparateur, surtout que depuis quelque temps il me fallait une bonne demi-heure pour me connecté. Le Perkins est vraiment plus simple!. Je vois le mécano cette aprés midi, donc dans la soirée je saurai t'expliqué le fonctionnement du vérin. Salut Jean
Revenir en haut Aller en bas
adrien
chevrons de bronze
avatar

Inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: [ADRIEN] Présentation de "Marcel", un 23-50 Di Série A   Lun 11 Mai 2009 - 21:59

Very Happy Bonsoir Jeannot,
Merci par avance pour tes informations et bon courage pour la réparation de ton matériel informatique.

Cordialement

Adrien
Revenir en haut Aller en bas
adrien
chevrons de bronze
avatar

Inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Présentation des jantes rénovées   Ven 15 Mai 2009 - 13:37

Bonjour à tous,

Toujours dans la rubrique présentation, je vais parler cette fois des jantes du camion, après un temps de réflexion ( toujours réfléchir avant d'agir disait mon grand père), j'ai décidé de les décaper. J'avais plusieurs solutions, les envoyer dans une entreprise de décapage peinture ou les sabler et les peindre moi même. Je possède un petit kit de sablage et je décide donc de faire un essai pour voir si cette opération est à ma portée.
Mais avant tout et quel que soit l'option choisie, l'important était de démonter les 7 pneus pour pouvoir effectuer un travail propre, j'ai donc essayé de démonter moi même un pneu, mais après deux heures d'efforts pour décoller le pneu, mon fils et moi avons renoncés. J'en ai parlé à mon oncle qui possède une entreprise de transports déménagements et un week end, j'ai apporté une roue montée avec un pneu Mitas. Avec un décolle pneu "à frapper", mon oncle, mon fils et moi même avons réussi à décoller le pneu et avec deux solides démontes pneus, à extraire le pneu sans abîmer la chambre à air.
Forts de cette démonstration de démontage remontage, nous avons essayé mon fils et moi sur une roue montée en Mitas, péniblement, nous avons démonter le pneu mais en perçant la chambre à air à 2 endroits !!!. ( C'est la différence entre un amateur et une personne qui à l'expérience ). Ensuite, nous avons essayé sur les pneus Russe de marque Voltyre et là, pas moyen de décoller les pneus des jantes, de "vraies carnes", nous avons donc décider de confier les opérations de pose et repose à une société de pneumatiques.
Nous avons donc emmener les roues pour les déposes et le mécanicien nous a avouer que c'était des pneus "8PR", avec des flancs renforcés, les Mitas sont aussi des "8PR", mais ils sont apparemment moins rigides aux niveau des flancs.
Enfin, nous avions des jantes à décaper, il ne restait plus qu'à bosser !!!!!!.( En voyant la photo ci-dessous d'une jante avant décapage, on peut se rendre compte du boulot à effectuer !! ).


Essais avec le kit de sablage non concluant, notre compresseur est un 100 litres avec un moteur de 2cv et le débit d'air n'est pas suffisant pour tenir une pression constante de 6 bars avec le débit exigé, de plus, sur les surfaces perpendiculaires, nous arrivons à décaper mais sur les surfaces attaquées de biais, le sable ne frappe pas suffisamment fort, glisse sur la surface et ne décape rien du tout. Nous avons donc continuer "à la mano", avec des abrasifs à mains, une ponceuse et une perceuse avec une brosse de ponçage.

Pour les deux ou trois premières jantes, c'était agréable, mais après il faut reconnaître que ce travail était barbant, nous avons donc du nous faire violence pour arriver au bout de ce travail en alternant avec des séances de peinture au pistolet, une couche d'antirouille aussitôt après décapage, 1 couche d'apprêt et 2 couches de peinture bicomposante polyurethane de finition.


Pour des peintres amateurs comme nous, j'avoue que peindre des jantes n'est pas une tache aisée, les surfaces ne sont pas planes, et il faut redoubler d'attention pour ne pas être "victime de la coulure". Et même avec de l'attention, nous avons été victimes de plusieurs "coulures", nous avons alors laissé sécher les jantes pendant une semaine, j'ai poncé ces vilaines coulures avec un papier en 200 grains, j'ai passé un coup de polisch pour effacer les traces de ponçage et finalement le résultat est très acceptable pour des bricoleurs.


Il est évident que l'opération nous a pris du temps, mais je pense que cela valait la peine et après remontage des pneus, nous sommes fiers du résultat de notre labeur.
Le camion était bien sur, resté sur cales durant tout ce temps et nous étions pressés de pouvoir le remettre sur ses roues pour au moins pouvoir le sortir comme nous l'avons fait pour la séance photos..

A bientôt

Adrien


Dernière édition par adrien le Jeu 2 Sep 2010 - 13:49, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
broutard
chevrons de platine
avatar

Inscription : 16/02/2006

MessageSujet: Re: [ADRIEN] Présentation de "Marcel", un 23-50 Di Série A   Ven 15 Mai 2009 - 23:03

salut!

beau travail sur le 23, mais pour les jantes, je préfère faire sabler et peindre au four, voire même zinguer entre temps, ça coûte pas si cher que ça (moins de 100€/jante avec garantie anti-rouille 5 ans) et c'est A VIE.

a+*

_________________
Motobécane AV79 '60
AZ SieA '64
Derruppé DB4 '64
23/50DI SieA '69
Adria 305SB '72
GS1220 Club '73
GS Club Break C-Matic '76
604 STi Automatique '82
Revenir en haut Aller en bas
http://www.boutique.citroeco.fr
adrien
chevrons de bronze
avatar

Inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Budget peinture 7 roues sur U23   Sam 16 Mai 2009 - 11:10

cheers Bonjour à tous et bonjour Broutard,

Ta remarque au sujet des jantes est très pértinente, j'avais envisagé cette solution, mais il est vrai que le budget est conséquent. ( Ton tarif unitaire est-il hors taxes ou ttc ?). La qualité et la dureté de la peinture cuite au four est sûrement supérieure à la qualité d'une peinture industrielle bicomposante polyurethane, mais à l'usage tes jantes sont soumises à de rudes épreuves, montages et demontages des pneus avec des outils métalliques, au niveau des roues jumelées, des cailloux ou du sable peuvent se coincer entre les jantes et ma solution me permets de pouvoir faire facilement de petites retouches si besoin.
Mes propos ne sont pas une critique de ta solution mais simplement un comparatif, je pense que ta solution est excellente mais qu'elle est plus onéreuse.
Dans la rubrique avantage, elle est surement plus rapide que la mienne........car en faisant le point du temps passé sur les 7 roues, nous sommes à environ 4 heures sur chaque jante, décapage et peinture inclus. Ce qui fait un total d'environ 28 heures, hors dépose et repose des pneus.
Pour le budget global, je suis environ dans cette solution à 100 euros hors taxes pour les 7 jantes en comptant l'antirouille, l'apprêt et la peinture de finition + les diluants et durcisseurs, à ces 100 euros ht il faut ajouter les consommables pour le décapage, env 30 à 50 euros Ttc. Ce qui fait un bubget total d'environ 200 euros TTC.

J'ai lu sur le forum, plusieurs solutions qui vont de l'usage de simples bombes aérosols à ta solution de peinture cuite au four, il serait intéressant de connaître la tenue dans le temps des diverses solutions et les budgets adoptés par les autres restaurateurs......

En faisant le total, les 7 roues complétes coûtent très chéres ( la peau des f___s ! ) sur un 23, si nous comptons tout, les pneus + les chambres à air + les décapages + les frais de peinture + les frais de dépose repose.
De plus, pour celui qui adopte 7 pneus Michelin, le total est encore plus important qu'avec des pneus basiques Mitas.

Dans l'attente de vos commentaires, bon courage à tous les Zinzins du 23 .... Very Happy

Ps à Broutard, il y a peut-être sur le forum une rubrique spéciale pour ce sujet, merci à toi de déplacer ma prose s'il y a lieu.

Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
citroeniste88
chevrons chromés
avatar

Inscription : 29/08/2007

MessageSujet: Re: [ADRIEN] Présentation de "Marcel", un 23-50 Di Série A   Dim 17 Mai 2009 - 21:09

Beau boulot!
Comme quoi avec de la patience, on arrive à tout!
Il faut vraiment que je passe le voir un de ces quatre ce 23 vosgien! Ils ne courent pas les rues par chez nous!
Revenir en haut Aller en bas
pat95
chevrons en inox
avatar

Inscription : 29/04/2009

MessageSujet: Re: [ADRIEN] Présentation de "Marcel", un 23-50 Di Série A   Lun 18 Mai 2009 - 9:58

Beau travail sur ses jantes, j'ai eu moi aussi l'occasion d'en refaire à la main pour mon ancienne DS, c'est long et pas facile au début.
Bon courage pour la suite.

Pat95.
Revenir en haut Aller en bas
broutard
chevrons de platine
avatar

Inscription : 16/02/2006

MessageSujet: Re: [ADRIEN] Présentation de "Marcel", un 23-50 Di Série A   Lun 15 Juin 2009 - 15:32

salut

pour revenir à ce que tu disais, pour le comparatif bombe/pistolet/époxy, j'ai fait les 3.

sur ma milady GS1220 Club, jantes rouillées en surface, un coup de papier de verre à l'arrache, et peinture au pistolet à l'arrache juste pour faire vaguement propre, il y a 4 ans. et bien ça présente toujours bien, mais ça ne tient pas nickel nickel.

sur ma comtesse, jantes bien niquées de rouille, décapées lourdement à la disqueuse/meuleuse, puis apprêt rapide et peinture en bombe, voici un an, le résultat est très bien pour le coût minime engagé

enfin, des roues de GS sablées, zinguées et couleur à la teinte, c'est super magnifique, tenue dans le temps inconnue, depuis 2 ans j'ai pas osé les monter encore...


pour mon 23, ce sera certainement sablage + époxy, je vous dirais, en €, à combien je m'en sors par jante.

a+* Wink

_________________
Motobécane AV79 '60
AZ SieA '64
Derruppé DB4 '64
23/50DI SieA '69
Adria 305SB '72
GS1220 Club '73
GS Club Break C-Matic '76
604 STi Automatique '82
Revenir en haut Aller en bas
http://www.boutique.citroeco.fr
adrien
chevrons de bronze
avatar

Inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: [ADRIEN] Présentation de "Marcel", un 23-50 Di Série A   Mer 17 Juin 2009 - 18:16

Smile Bonjour à tous,

Merci Broutard pour ta réponse, il serait en effet intéressant de connaitre le prix de revient global pour un sablage et une peinture epoxy .( ton tarif précédent de 100 euros par jante me semblait correct )
Pour les roues de ta GS qui sont "sablées, zinguées et couleur à la teinte", qu'as tu posé comme type de peinture ??. polyurethane, synthétique...
Question budget, j'ai commencé à faire un petit tableau excel avec le total des dépenses effectuées sur mon camion, je ferai prochainement une impression et je collerai la photo à la suite de ma présentation. Le coût actuel en début de restauration est déja important en faisant beaucoup par moi même.

Pour ce qui est de la peinture du camion, je vais continuer dans cette gamme, c'est à dire, une couche primaire de peinture antirouille chargée en zinc, une ou plusieurs couches d'apprêt polyester, ( uniquement sur carrosserie extérieure), puis deux couches de peintures bicomposantes polyurethane. Je reste dans la gamme des teintes du nuancier standard Ral, je ne vais pas respecter les teintes d'origine, je vous préciserai plus tard les couleurs choisies, cela à fait l'objet d'un long débat famillial....avec miniatures et divers documents d'époque dans les mains...

Salut à tous et merci à ceux qui voudront bien faire partager leurs expériences et leurs astuces pour que nos budgets de restaurations soient au meilleur rapport qualité/prix.

A bientôt

Adrien


Dernière édition par adrien le Mar 18 Mai 2010 - 14:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
bjf77
chevrons chromés
avatar

Inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: [ADRIEN] Présentation de "Marcel", un 23-50 Di Série A   Mer 17 Juin 2009 - 21:47

Bonjour,
je suis moi-même en train de restaurer un camion (post "un P32 dans le forum"). Je dois passer un apprêt polyestère pistolable mais je n'ai pas le diluant pour nettoyer le pistolet. Je suis un peu bloquer. Je vais appeler la société où j'ai acheté l'apprêt. Peut-être peux-tu aussi me dire ce qu'il faut prendre. J'ai essayé le dilaunt S, le dilaunt C, l'essence. Rien ne fonctionne.
Merci pour ton aide.
Ah oui, bravo pour cette restauration. On sent l'amour du vieux camion.
Cordialement.

J-François
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mcda77.com
adrien
chevrons de bronze
avatar

Inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: [ADRIEN] Présentation de "Marcel", un 23-50 Di Série A   Jeu 18 Juin 2009 - 17:51

Salut et bonjour à tous,

Pour le nettoyage du pistolet ( montage avec une grosse buse ) aprés pulvérisation de l'apprêt polyester, j'utilise un "diluant de nettoyage", type industriel référence S27, et je n'ai pas de problémes.

Je nettoie le matériel aussitôt aprés l'application de l'apprêt, si tu attends tu es obligé de laisser tremper le matériel.

Si tu as des problèmes, je te passerai les références et la marque des produits utilisés . ( c'est un diluant trés agressif, je m'en sers également pour dégraisser des pièces )

Cordialement

Adrien
Revenir en haut Aller en bas
bjf77
chevrons chromés
avatar

Inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: [ADRIEN] Présentation de "Marcel", un 23-50 Di Série A   Jeu 18 Juin 2009 - 18:57

Bonjour,

merci pour l'info. Je veux bien la marque et la référence du diluant. J'ai appelé Centrale Directe (produits carrosserie prix très attractifs) où j'ai eu l'apprêt. Ils ne font pas de diluant pour ce produit. Un technicien m'a recommandé un diluant à base de toluène ou de l'acétone. J'ai pris de l'acétone. Impéccable.
Cordialement.

J-François
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mcda77.com
adrien
chevrons de bronze
avatar

Inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: [ADRIEN] Présentation de "Marcel", un 23-50 Di Série A   Ven 19 Juin 2009 - 10:03

Salut à toi et à tous,

Pour information uniquement car je pense que le but du forum n'est pas de faire de la pub pour les fournisseurs de peinture, j'achéte mon diluant chez un grossiste de peinture dans les Vosges, tu peux demander les références de ce produit à Alexandra au 0329390090 pour pouvoir l'acheter chez un revendeur proche de chez toi.

La référence dans la gamme de produits que j'achéte est le diluant de nettoyage S27 en conditionnement "bidon de 20 ou 25 litres" et il doit être à base de toluéne. ( à confirmer par le fournisseur ).

Je reste chez ce fournisseur pour acheter tous mes produits car par le passé, j'ai eu des problémes d'incompatibilités entre differents produits et j'ai été obligé de recommencer des finitions. J'apprécie donc aujourd'hui les conseils de vrais pros de la peinture, je regrette simplement de devoir encore rester aujourd'hui dans des gammes de produits solvantés chimiques et polluants, j'aurais voulu passer pour des raisons écologiques à des produits "base acrylique" ou "base aqueuse", mais les produits de qualité en gamme carrosserie ne sont pas encore disponible sous cette forme chez mon fournisseur.

Bien cordialement

Adrien

Merci de nous tenir informé des types de peinture que tu utilises !.
Revenir en haut Aller en bas
adrien
chevrons de bronze
avatar

Inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: [ADRIEN] Présentation de "Marcel", un 23-50 Di Série A   Lun 13 Juil 2009 - 11:25

Bonjour à tous,

J'ajoute aujourd'hui cette identification pour présenter les numéros de série de mon véhicule, peut être que cela intéresse quelqu'un pour le répertoire des véhicules sauvegardés.
J'ai repéré 3 plaques et un numéro frappé sur le châssis.

La plaque avec le numéro de série qui est à l'intérieur du coté droit de la cabine, est celui qui est porté sur la carte grise.

La plaque avec le numéro de cabine qui se trouve agrafé en dessous de la boite à gants, je suppose qu'il s'agit d'un numéro venant de la carrosserie de Levallois, je n'ai pas d'éléments au sujet de cette entreprise, est-ce que quelqu'un à des photos de cette entreprise ou est ce que quelqu'un connaît d'anciens employés Sur un rapport des mines, j'ai vu qu'il y avait une demande pour " faire ressortir le numéro frappé sur le châssis", j'ai regardé un peu partout et j'ai trouvé le numéro de série frappé sur le châssis à l'arrière droit au dessus de la main avant de la suspension.

Le numéro du moteur Perkins 4.192 se trouve sur le coté gauche au dessus du filtre à gas-oil, je reviendrai plus tard sur l'identification de ce moteur...

Salut à tous

Adrien


Dernière édition par adrien le Mar 29 Déc 2009 - 13:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
broutard
chevrons de platine
avatar

Inscription : 16/02/2006

MessageSujet: Re: [ADRIEN] Présentation de "Marcel", un 23-50 Di Série A   Ven 24 Juil 2009 - 15:04

salut!

je voulais regarder ta photo de tableau de bord, mais elle n'est plus visible...

sinon, as-tu comme moi constaté la formidable accessibilité de cette mécanique perkins sous la cabine semi-avancée?

je me réjouis à chaque instant dans cette période ou je bricole dessus, quel bonheur!

a+*

_________________
Motobécane AV79 '60
AZ SieA '64
Derruppé DB4 '64
23/50DI SieA '69
Adria 305SB '72
GS1220 Club '73
GS Club Break C-Matic '76
604 STi Automatique '82
Revenir en haut Aller en bas
http://www.boutique.citroeco.fr
jéjé 79
chevrons de bronze
avatar

Inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: [ADRIEN] Présentation de "Marcel", un 23-50 Di Série A   Ven 24 Juil 2009 - 17:58

salut a tous

très beau bouleau adrien

continu comme ça et bon courage pour la suite

@ + jéjé
Revenir en haut Aller en bas
adrien
chevrons de bronze
avatar

Inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: [ADRIEN] Présentation de "Marcel", un 23-50 Di Série A   Mar 28 Juil 2009 - 14:43

Bonjour à tous et Bonjour à toi Broutard,

Désolé pour cette absence, j'ai eu des petits soucis qui m'ont détournés de votre site très intéressant,

Je te joins la photo de mon tableau de bord, pour l'accès du moteur sur la cabine semi avancée, il est vrai qu'il faut des mécaniciens à "tête plates ", pour pouvoir accéder à la pompe à injection et au groupe, filtre à gas-oil + pompe d'amorçage.



Gros plan du bloc compteur Oscar Seignol ou Otto Schultz.

Sur mon véhicule, il y a des tôles découpées pour permettre l'accès des organes précités.




Salut et à bientôt pour nous faire greffer des doigts de pianiste !!!!!!!!!!!!!!!! Very Happy

Adrien


Dernière édition par adrien le Jeu 20 Mai 2010 - 10:10, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
U23 citron
chevrons d'argent
avatar

Inscription : 05/07/2009

MessageSujet: Re: [ADRIEN] Présentation de "Marcel", un 23-50 Di Série A   Mar 28 Juil 2009 - 19:57

Bonsoir à tous,
En parcourant le forum, j'ai aperçu une question sur les chronotachygraches
et je voudrais rectifié certaine erreurs de dite:
Tous les véhicules de plus de 3t500, sauf:
1- véhicules, trpts de mses avec rem ou semi rem ne dépasse pas 3t5
transport de mses dont le PMA y compris rem. et semi rem. ne dépasse pas 3,5t;
2-véhicules affectés au trpt de voyageurs suivant type de construction et équipements sont aptes à transporter 9 personnes MAXI, y compris le conducteur;
3-véhicules de trpt de voyageurs, ne dépassant pas 50 kms, ex; ligne en ville
4- véhicules dont la vitesse ne dépasse 30km/h
5-véhicules affectés au service des forces armées, de la protection civile,des pompiers, maintien de l'ordre public, ou placé sous leur contrôle;
6- véhicules, eau, edf, gdf, bref les administrations;
7- véhicules, états d'urgence, sauvetage;
8- véhicules, taches médicales;
9- véhicules, forains, cirques etc;
10- certains véhicules de dépannages
11-véhicules de test sur route
12- véhicules utilisés pour des transports NON COMMERCIAUX dans des buts privés NOTRE CAS POUR BEAUCOUP
13- véhicules, collecte de lait;
14- véhicules, de l'autorité publique pour des transports publics qui ne concurrencent pas les trpts professionnels
15- véhicules, trpt de dechets d'animaux ou carcasses non destinés à la consommation humaine;
16- véhicules, trpts d'animaux vivants, foires, expo ou abattoirs locaux;
17- véhicules, boutiques, marchés locaux, equipés comme tels;
18- véhicules, dont le PMA avec rem.ou semi rem. ne dépasse 7t5, transportant du matériel dans un rayon de 50 kms, à condition que cette utilisation ne représente pas l'activité du conducteur, ex: maçon:
19- véhicules, idem PMA exploitants agricoles, haras, exploitations forestières, pêche, aquaculture, etc,

De plus pour ceux qui pourraient être équipés d'1 chrono analogique (ancien avec disques en papier) si celui ci tombe en panne vous devrez monter un chrrono numrique, et ce à compter du 1er mai 2006.

Pour les contrôles technique, il n'appartient pas au contrôleur de vérifier la pertinence de la déclaration du conducteur, et je mentionne sur le PV:
" visite chronotachygraphe obligatoire, sauf dérogation " , si absent.
J'espère que cela vous seras utile;
A+ lionel
Revenir en haut Aller en bas
adrien
chevrons de bronze
avatar

Inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: [ADRIEN] Présentation de "Marcel", un 23-50 Di Série A   Mer 29 Juil 2009 - 8:02

Very Happy Merci Lionel pour ces informations précises, j'avais trouvé un texte administratif parlant des exceptions, mais la liste n'était pas aussi précise que la tienne.

Mon camion appartenant à une entreprise agricole fait partie de l'exception citée en ligne 19.

Pour l'Histoire des poids-lourds, pourrais tu nous indiquer la date d'apparition des chronotachygraphes ?. scratch

Amicalement

Adrien

Pourrais tu préciser l'abréviation, mses de ligne 1 ??

1- véhicules, trpts de mses avec rem ou semi rem ne dépasse pas 3t5


Dernière édition par adrien le Mer 29 Juil 2009 - 12:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
U23 citron
chevrons d'argent
avatar

Inscription : 05/07/2009

MessageSujet: Re: [ADRIEN] Présentation de "Marcel", un 23-50 Di Série A   Mer 29 Juil 2009 - 10:22

Bonjour Adrien, et tous,
En ce qui concerne la date du premier controlographe, c'est dans les années 50, après instauration des contrôles techniques pour les poids lourd par les DRIRE en 1954, l'obligation de les monter sur des véhicules privés, devient obligatoire dans les années 69, 70, a vérifier, mais cette obligation ne dépendait pas du code de la route, mais de l'inspection du travail dans les transports privés de mses : (marchandises: qui répond à ta question, abbréviation), et ensuite pour les trpts de voyageurs, suite à de nombreux accidents mortels en autocars et PL. Et depuis les 19 cas de figures qui sont dérogés. Nombreuses administrations les montaient déjà: pour le contôle de l'activité et des temps de travail de leurs fonctionnaires, depuis ils sont dérogés, mais je passe en contrôle technique PL beaucoup de véhicules; DDE, pompiers, et autres administrations, qui sont montés, pour un suivi des heures de travail, et autres. Dans nos cas de figure, nous sommes dérogés, mais je conseille pour ceux qui ont une activité fréquente de leur véhicule de +3,5, étant déja équipé du chrono, de faire tous les 2 ans cette vérification périodique, qui permet en cas de graves problèmes, accident, etc, de pouvoir faire la preuve au assurances que les vitesses étaient bien respectées, surtout en ville, si accidents corporel. (Mesures de sécurités personnelle qui n'engage que moi.)
A+ lionel
Revenir en haut Aller en bas
adrien
chevrons de bronze
avatar

Inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: [ADRIEN] Présentation de "Marcel", un 23-50 Di Série A   Ven 31 Juil 2009 - 17:12

Salut à tous,

Pour continuer la présentation du véhicule, vous trouverez ci-dessous, 2 photos du radiateur que j'ai repris ce matin chez un spécialiste de confiance à Golbey dans les Vosges 88 .




La soudure sur la tubulure de la boite sup est refaite ainsi que les soudures de la fixation supérieure, il y avait des fuites à ce niveau.

Je suis en congés les prochaines semaines, je vais travailler un peu sur le camion, je vous quitte pour un moment, à bientôt pour d'autres photos.

Adrien


Dernière édition par adrien le Lun 15 Nov 2010 - 14:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
U23 citron
chevrons d'argent
avatar

Inscription : 05/07/2009

MessageSujet: Re: [ADRIEN] Présentation de "Marcel", un 23-50 Di Série A   Ven 31 Juil 2009 - 19:42

Bonsoir Adrien,

Pourrais tu nous dire, combien as tu payé cette remise à niveau, cela pourrait
interresser James.(Les prix vont de 150 à 500 € sur le forum.)
Merci
A+ Lionel
Revenir en haut Aller en bas
jéjé 79
chevrons de bronze
avatar

Inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: [ADRIEN] Présentation de "Marcel", un 23-50 Di Série A   Ven 31 Juil 2009 - 22:41

salut adrien

bonne vacance et a bientôt avec de belle photos

@+ jéjé
Revenir en haut Aller en bas
adrien
chevrons de bronze
avatar

Inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: [ADRIEN] Présentation de "Marcel", un 23-50 Di Série A   Mar 18 Aoû 2009 - 13:40

Salut à tous,

Retour de vacances difficile, mais c'est un plaisir de retrouver ce forum et ses nouveaux membres,

Pour répondre à ta question Lionel, la réfection de mon radiateur m'a coutée 200 euros, mais ce prix reste informatif, le coût étant chez ce réparateur, facturé suivant le travail à effectuer.

Ce n'est pas un échange standard ou un forfait.

Bonne journée à tous

Adrien
Revenir en haut Aller en bas
adrien
chevrons de bronze
avatar

Inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: [ADRIEN] Présentation de "Marcel", un 23-50 Di Série A   Ven 21 Aoû 2009 - 14:47

Salut à tous,

Toujours dans la cette rubrique, je place ci-dessous le récit de mes travaux de vacances.

Pour tout vous dire, j'ai avancé "un peu" durant les 2 semaines de vacances, je dis un peu, car j'avais établi un planning serré que bien sur, je n'ai pas réussi à tenir........, j'en suis à l'intérieur de cabine, j'ai appliqué la peinture sur la partie intérieure de la cabine coté "dos de cabine", une couche d'antirouille, une couche d'apprêt et une couche de peinture de finition, le résultat est moyen, il y a des manques et de petites imperfections qui ne me plaisent pas. Je vais donc appliquer une deuxième couche de peinture de finition après une petite rectification de la surface actuelle.

En progressant sur le camion, j'ai constaté des "avaries" sur le faisceau électrique, l'ensemble au tableau de bord est encore en bon état, mais plusieurs câbles exposés aux intempéries sont "malades", notamment les câbles qui alimentent le bocal de liquide de frein et les câbles qui se trouvent sur le régulateur, celui-ci est implanté coté moteur au dessus de la sortie du pot d'échappement, l'ensemble fils + régulateur sont donc exposés et il n'y a plus de protection autour des câbles, ils sont nus....j'ai également déposé les ailes pour les redresser et l'état des fils est également pitoyable à cet endroit, il ne faut pas les toucher sinon l'enrobage tombe littéralement.

J'ai donc sur l'intérieur de cabine, la partie tableau de bord à rénover, ce qui passe par le démontage des éléments électriques qui y sont implantés, j'ajoute sur le tableau de bord une montre Jaeger et un inter pour un phare de recul, j'ai également le moteur d'essuie glace à déposer, si vous avez lu le récit de la remontée du véhicule, vous vous souvenez que je passais tout en conduisant, la main gauche par la fenêtre pour enlever la neige du pare brise car les essuies glaces s'arrêtaient par le poids de la neige !!!.

J'ai, "je pense", 2 solutions, remplacement uniquement des câbles défectueux depuis les barrettes de raccordement, ou remplacement global du faisceau. A partir de cette réflexion, j'ai commencé une ébauche de schéma électrique à partir d'un exemplaire trouvé sur une revue technique de 1963 pour un modèle à essence avec hydrovac, cabine de Levallois "grand nez", le tout en 6 volt. J'ai modifié le schéma en ajoutant les éléments du modèle Perkins et de la cabine semi-avancée, bougie de préchauffage, régulateur, feux de position sur les ailes et derrière la cabine, chauffage de cabine, feu de recul, feu vert de dépassement, montre Jaeger, l'ensemble en 12 volt comme à l'origine.

J'ai récupéré le radiateur rénové avant mes vacances et en voulant le remonter, j'ai également décidé d'examiner le câble de puissance qui alimente le démarreur, j'avais remarqué depuis le début qu'il y avait un morceau de tuyau d'arrosage autour de celui-ci pour le passage entre le châssis et la cabine, et en déposant le tout " horreur !!! " affraid , le morceau de tuyau d'arrosage servait à protéger le câble mis à nu au cours sûrement d'une manoeuvre qui l'avait pincée entre la cabine suspendue par silenblocs et le châssis ( voir photos ) transformant le camion en poste à souder !!!!.
Pour l'historique de cet exemple à ne pas suivre, je pense que le câble avait été raccourci précédemment au fil des changements des cosses, je suppose que le câble passe à l'origine le long du châssis pour raccorder les batteries et que le cheminement à été modifié par économie d'un câble neuf en passant par ce chemin dangereux, je dis dangereux car en regardant l'équerre en tôle pliée et l'état du câble, on imagine les étincelles, l'échauffement et la fumée produit lors du cisaillement partiel de cette liaison électrique, j'imagine également l'étonnement du chauffeur !!!!. Après cette aventure le câble n'a pas été changé mais seulement protégé sommairement, je me dis que j'avais encore de la chance de pouvoir faire démarrer le moteur avec le peu de section qui restait sur ce câble !. En l'état actuel, l'incident aurait également pu se reproduire et au pire devenir accident en faisant brûler le véhicule, car le châssis est bien gras !.



Pour le schéma, j'ai comparé sur place les barrettes de raccordements et les couleurs avec mon ébauche et j'ai constaté des différences, j'ai pris des notes des photos et je vais modifier mon dessin pour une mise à jour avant repérage de l'ensemble. Je voulais pendant les vacances prendre conseil auprès d'une petite entreprise locale d'électricité automobile sur Epinal à laquelle j'ai déjà fait appel pour la rénovation d'alternateurs et de démarreurs, mais celle-ci était fermée pour congés.
J'ai conservé le câble dans ma voiture et je vais aller voir cette entreprise d'électricité, j'imagine d'avance la grimace en voyant cette pièce détériorée. Je vais la changer et demander conseil pour une éventuelle réfection du faisceau, section des câbles, qualité des câbles, couleurs des câbles ou des manchons sur les cosses, cosses serties ou soudées, enrobage du faisceau, pose éventuelle d'une boite à fusibles, coupe circuit, etc........ si vous avez des idées sur le sujet, elles seront les bienvenues, j'ai de bonnes bases en électricité mais l'électricité automobile n'est pas ma spécialité, je vais donc réfléchir et recueillir les avis de personnes qui ont les compétences et l'expérience avant d'entreprendre cette réfection.

Voila pour l'état d'avancement du camion, j'avais mes enfants pendant les vacances, ( je suis divorcé et j'ai 3 enfants, d'où une vie chargée et un peu compliquée ), mon fils s'est intéressé à deux vieux Solex 3800 rouillés qui traînaient lamentablement dans un coin de la maison, mon fils a tout juste 14 ans et comme je voyais ses yeux briller d'envie et de curiosité, je lui ai proposé d'essayer de "faire claquer" un de ces drôle d'engin, il n'avait vu ces "véhicules" qu'a travers le petit écran et il ne savait pas du tout comment cela fonctionnait !!!!. Après avoir glisser ma main sous les gardes boue pour vérifier que les galets tournaient et que les moteurs n'étaient pas grippés, nous avons passé deux journées pour remettre en route une de ces machine du passé et il a fait avec grand plaisir plusieurs tours de village, se faisant remarquer par tous les habitants !!, nous avions passé 2 journées à ce travail au détriment du camion, mais j'étais heureux et ému en pensant à la joie que mon gamin, ( c'était son premier moteur ! ), pouvait éprouver à cet instant, je placerai prochainement des photos de Solex dans la rubrique " Autres véhicules de collection ".

Voila pour le récit de mes vacances et les petits travaux effectués sur le camion.

Salut à tous et attention aux passages de vos câbles...........

Adrien


Dernière édition par adrien le Mer 19 Mai 2010 - 10:47, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ADRIEN] Présentation de "Marcel", un 23-50 Di Série A   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ADRIEN] Présentation de "Marcel", un 23-50 Di Série A
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» [ADRIEN] Présentation de "Marcel", un 23-50 Di Série A
» présentation marcel
» L'interview de squadra moto marcel camilleri
» Présentation - Bastien
» Présentation du Sud-Ouest

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Camions Citroën :: Présentation des membres et de leurs véhicules-
Sauter vers: