Les Camions Citroën
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


le forum des passionnés d'utilitaires CITROEN
 
AccueilS'enregistrerConnexionRechercherÉvènementsPortail
-31%
Le deal à ne pas rater :
Jabra Elite 65t à 59€ + 4,98€ de livraison
59 € 85 €
Voir le deal

 

 des autocars au scaphandre : René Commeinhes

Aller en bas 
AuteurMessage
PIJO3007
Admin
Admin
PIJO3007

Inscription : 18/05/2008

des autocars au scaphandre : René Commeinhes Empty
MessageSujet: des autocars au scaphandre : René Commeinhes   des autocars au scaphandre : René Commeinhes EmptySam 5 Déc 2020 - 11:14

des autocars au scaphandre : René Commeinhes 2874848031


C’est en 1917 que René Commeinhes, muni de son seul certificat d’études mais passionné de mécanique automobile, gravement blessé en 1914 et privé de l’usage d’une jambe, installe son premier atelier de réparation au 21 rue Carnot à Saint-Maur.
Après l’armistice, il rachète des châssis de camions militaires qu’il équipe de carrosseries d’autocars, dont son épouse et sa belle-mère décorent les intérieurs.
Ses véhicules connaissent un vif succès lors des mariages et l’entreprise se développe rapidement :
de 1925 à 1930, il achète des terrains voisins, construit de nouveaux ateliers et fait travailler des centaines d’ouvriers d’Adamville et de La Pie.

des autocars au scaphandre : René Commeinhes 0000_265

des autocars au scaphandre : René Commeinhes 0000_266

des autocars au scaphandre : René Commeinhes 0000_267

des autocars au scaphandre : René Commeinhes 0000_268

des autocars au scaphandre : René Commeinhes 0000_269


Il fabrique également les premiers véhicules pour les pompiers et se lance dans la carrosserie publicitaire :
il crée par exemple le camion-tonneau de la marque Byrrh.
Il subsiste quelques rares exemplaires de ses créations qui étaient présentées avec un pianiste à bord, ce qui était tout à fait nouveau !

des autocars au scaphandre : René Commeinhes 0000_270

des autocars au scaphandre : René Commeinhes 0000_271

des autocars au scaphandre : René Commeinhes 0000_272


En 1934, René invente un appareil respiratoire isolant et autonome à deux bouteilles destiné aux sapeurs-pompiers, l’A.R.I. ou RC 35 :
il le fait breveter en septembre 1935, ouvrant la voie à de nouvelles orientations, que retardent les importantes grèves de mai-juin 1936 – à laquelle participe un apprenti sellier d’à peine 16 ans, André Devriendt (1920-2014), qui deviendra un activiste anarchiste des plus remuants –.
Adopté aussitôt par les pompiers, qui l’utiliseront jusque dans les années 1960, cet appareil l’est aussi par l’armée de terre et la marine, l’imminence de la guerre faisant craindre des attaques au gaz.
Le président de la République Albert Lebrun se’en fait expliquer le fonctionnement.
C’est désormais dans le domaine des appareils de protection que l’entreprise poursuivra son développement.

À 26 ans, son fils Georges Commeinhes, réputé intrépide et casse-cou, passionné de chasse sous-marine, a l’idée d’adapter à la plongée l’appareil inventé par son père.
Il le teste dans la piscine de la rue de Pontoise à Paris, où s’entraîne le premier club de plongée au monde, fondé deux ans plus tôt par Le Prieur.
Baptisé RC 35 Amphibie, présenté à l’Exposition internationale de 1937 (« l’aquarium humain ») et au ministre de la Guerre, l’appareil est agréé en juin 1937.
Georges est mobilisé en 1939 dans le régiment de blindés commandé par De Gaulle, qui stoppe la progression des Allemands dans l’Aisne.
Très amer après la défaite, il revient à Saint-Maur et se consacre à l’amélioration de son scaphandre autonome qu’il fait breveter en avril 1942 sous le nom de GC 42.
Le 30 juillet 1943, sans prévenir ses proches, il établit un record de plongée à 53 m de profondeur près de Marseille, sous les yeux d’observateurs des marines française et allemande.
La concurrence est féroce : son record sera battu quatre mois plus tard par Dumas avec un scaphandre Cousteau-Gagnan, qui rencontrera le succès que l’on sait.

L’année précédente, il a installé une nouvelle usine de fabrication au 137 boulevard de Créteil et dépose de nouveaux brevets en septembre 1942 et février 1944 (un détendeur pour réguler la pression), qui ne lui seront délivrés qu’en 1951 et 1952, bien après sa mort.
Car entretemps, alors qu’il met au point un système pour absorber les gaz carboniques et une ‘bouée’ de sauvetage gonflable pour les équipages de sous-marins, Georges se précipite au-devant de la Division Leclerc, la 2e DB, qui approche de Paris en août 1944.
Il reçoit le commandement du char Austerlitz. Il est tué dans son char alors qu’il est en vue de la flèche de Strasbourg le 23 novembre 1944.
Il sera cité à l’ordre de la Division. Il est inhumé au cimetière Rabelais, dans le Carré du Souvenir Français.

C’est René qui va commercialiser l’invention de son fils encore améliorée, le GC 42 pour l’eau douce et le GC 47 pour l’eau de mer, avec une, deux ou trois bouteilles.
Il y aura encore les GC 45, 56, 58 et 60.

des autocars au scaphandre : René Commeinhes 0000_273

des autocars au scaphandre : René Commeinhes 0000_274

La police fluviale, la préfecture de police de Paris, les pompiers, EDF et la Sogetram s’en équipent. L’entreprise se concentrera après 1960 sur les équipements de sauvetage et les appareils respiratoires pour les brigades du feu.
René s’éteint à 79 ans en 1967, laissant une entreprise prospère avec des filiales dans différents pays.
L’entreprise cesse son activité saint-maurienne en 1983, et les grands hangars caractéristiques situés de part et d’autre de l’avenue Gambetta ont laissé place à des immeubles d’habitation.
Entre 1917 et 1983, les Établissements Commeinhes auront assuré l’emploi de plus de 5 000 salariés.
— Les appareils respiratoires Commeinhes ont continué à être fabriqués par le groupe Bacou-Dalloz, devenu en 2010 l’Honeywell Safety Sperian Protection à Villepinte, l’un des leaders des équipements de protection.

On peut voir un scaphandre GC 42 au Musée du scaphandre à L’Espalion (Aveyron) et un appareil respiratoire Commeinhes au Musée Frédéric Dumas à Sannary-sur-Mer (Var).

_________________
des autocars au scaphandre : René Commeinhes Mozlin11
des autocars au scaphandre : René Commeinhes 0000_113      "un peuple qui oublie son passé n'a pas d'avenir "W.Churchill
Revenir en haut Aller en bas
http://la-licorne-autos.forumactif.org/
PTIOTECARETE
chevrons de bronze
chevrons de bronze
PTIOTECARETE

Inscription : 18/11/2012

des autocars au scaphandre : René Commeinhes Empty
MessageSujet: Re: des autocars au scaphandre : René Commeinhes   des autocars au scaphandre : René Commeinhes EmptyJeu 10 Déc 2020 - 11:28

des autocars au scaphandre : René Commeinhes 2874848031 Jean-Pierre et tous les autres,

très beau et bien illustré comme je l'aime des autocars au scaphandre : René Commeinhes 3279358972
Dommage qu'il n'y ait pas plus de Citroën lol!

Dis, j'ai relevé une photo concernant un car RADIO INTRAN - match  des autocars au scaphandre : René Commeinhes 295

des autocars au scaphandre : René Commeinhes 0000_210

Crois-tu que c'est ce même carrossier qui a équipé  celui-ci :

des autocars au scaphandre : René Commeinhes Photo_12

C'est un modèle Citroën C6GI de 1932 qu'avec Alexis nous sommes en train de mettre au point pour le réduire au 1/43ème afin qu'il accompagne utilement la caravane de Torpédo C6 au Tour de France 1932  Rolling Eyes

des autocars au scaphandre : René Commeinhes 1932_c17
des autocars au scaphandre : René Commeinhes 1932_c18
des autocars au scaphandre : René Commeinhes 1932_c19

A tantôt
Alain  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com/
PIJO3007
Admin
Admin
PIJO3007

Inscription : 18/05/2008

des autocars au scaphandre : René Commeinhes Empty
MessageSujet: Re: des autocars au scaphandre : René Commeinhes   des autocars au scaphandre : René Commeinhes EmptyJeu 10 Déc 2020 - 14:55

bonjour Alain
Le car TSF Citroën peut très bien avoir été carrossé par Commeinhes...mais en avoir la preuve risque d'être difficile !

_________________
des autocars au scaphandre : René Commeinhes Mozlin11
des autocars au scaphandre : René Commeinhes 0000_113      "un peuple qui oublie son passé n'a pas d'avenir "W.Churchill
Revenir en haut Aller en bas
http://la-licorne-autos.forumactif.org/
PTIOTECARETE
chevrons de bronze
chevrons de bronze
PTIOTECARETE

Inscription : 18/11/2012

des autocars au scaphandre : René Commeinhes Empty
MessageSujet: Re: des autocars au scaphandre : René Commeinhes   des autocars au scaphandre : René Commeinhes EmptyJeu 10 Déc 2020 - 16:33

des autocars au scaphandre : René Commeinhes 2874848031 Jean-Pierre,

OK ! je comprends des autocars au scaphandre : René Commeinhes 1754561859 quant même

A tantôt
Alain Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com/
Contenu sponsorisé




des autocars au scaphandre : René Commeinhes Empty
MessageSujet: Re: des autocars au scaphandre : René Commeinhes   des autocars au scaphandre : René Commeinhes Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
des autocars au scaphandre : René Commeinhes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Camions Citroën :: DIVERS :: Bistrot chez JP et BrouBrou-
Sauter vers: